Un souvenir qu’une presse sans doute a aplati

(le White Cube mis à jour par MK-Ultra)

2011

Un monologue que j’ai écrit, mis en scène et scénographié, Schaubhune Lindenfelds, Leipzig

Interprété par David Jeker

Traduction : Jan Apitz

Durée : 35’ environ


Spectacle réalisé pendant une résidence à Fugitif, Leipzig. Du 23 mai au 22 juin 2011.

Sur une invitation de Neven Allanic et Judith Lavagna

Résumé :


Un personnage tourne autour d’un Cube Blanc. Il ouvre sa mémoire à lui-même et à l’auditoire dans laquelle il fouille pour nous raconter le récit d’un enfermement.


Technique :


l’acteur est équipé d’une oreillette par laquelle on lui souffle la première partie du texte, il ne l’a pas apprise, le texte est parlé bas. Quand il entre dans le Cube, il laisse tomber son oreillette et déclame la dernière partie du texte, qu’il a apprise.

Accueil.html
Accueil.html